"Du Raisin et des Hommes" sera exposé aux 5é Rencontres Photographiques du Trièves (juillet et août 2022)

NOS REALISATIONS : REPORTAGES PHOTO
 


Le reportage texte et photos "Du raisin et des Hommes" a été primé aux International Photography Awards 2021

DU RAISIN ET DES HOMMES, A l'OMBRE DE LA PANDEMIE
2020 : un millésime pas comme les autres

photographies de Matthieu Alexandre
texte de Marjolaine Edouard

Saint-Aubin-de-Luigné et Rochefort-sur-Loire, Maine et Loire, France (mai 2020 - juin 2021)
Si 2020 restera marqué dans les esprits du fait de la pandémie de Covid-19, 2021 est une année tout aussi difficile, si ce n’est pire, pour les vignerons français. Une année marquée par des gelées printanières inédites depuis 1991. Pour certains, il s’agit même d’une année dramatique, entre incendie et gelées, le millésime 2020 qui était sensée nous faire oublier la crise, n’existera simplement pas.
Alors que notre économie vacille, la terre continue, elle, de donner à manger et à boire, du raisin et du vin. De tout temps, l’homme a cultivé la vigne; n’y a t-il pas quelque chose de rassurant dans le fait de pratiquer des gestes millénaires à une période où tout semble se dérober sous nos pieds ? Quelle est la place de l'Homme dans la nature ? Du confinement à la saison des vendanges, immersion dans la prestigieuse appellation des « Coteaux-du-Layon » auprès de vignerons engagés en culture biologique et de saisonniers aux profils atypiques du fait de la crise de la Covid-19.
 



BLACK MAMBAS, LES SENTINELLES DU BUSH
Une réponse pacifique au braconnage dans le pays de Mandela

photographies de Matthieu Alexandre
texte de Marjolaine Edouard

Réserve de Balule, Afrique du Sud (novembre 2018)
Uniques, inspirantes, exemplaires, les Black Mambas le sont à plus d’un titre : première unité féminine de lutte contre le braconnage en Afrique du Sud, elles proposent une réponse non armée basée sur la surveillance continue sur le terrain. Issue des communautés locales noires et défavorisées, elles sont aussi devenues un modèle à suivre pour la jeune génération. Pouvait-on imaginer une réponse pacifique au braconnage ailleurs que dans le pays de Nelson Mandela ?